On fait quoi le dimanche soir?

Il fut un temps où je ne me posais pas cette question. C’était avant le Web. Il n’y avait que la radio et la télévision. À la radio, j’aimais beaucoup écouter le Cabaret du soir qui penche. À la télévision, les Beaux dimanches avaient ma faveur.

#RadioCanada #Radio #Télévision #Culture

En cherchant à propos de vette dernière émission, je réalise qu’elle a été diffusée de 1966 à 2004. Je l’écoutais plutôt dans les années où elle était animée par Henri Bergeron. Quand à l’autre, elle a débuté en 1960. J’étais trop jeune à ce moment-là, c’est donc plus tard que je l’ai écoutée.

Je vous raconte cette tranche de ma vie pour partager avec vous une déception. Radio-Canada, n’est plus le rendez-vous culturel qu’elle a été.

Déjà en 2005, la disparition de la chaine culturelle avait planté un premier clou dans le cercueil. Celui qui avait initié une petition ayant recueillie des milliers de signatures ne s’y était pas trompé: « La disparition de la chaîne culturelle, c'est la disparition des contenus en matière de littérature, de philosophie, de beaux-arts».

C’est du côté de France culture que j’ai pour ma part trouvé de quoi m’abreuver. Je me disais qu’il était dommage que Radio-Canada ne nous offre pas d’aussi riches contenus culturels.

À la télé, Tout le monde en parle était désormais, oh déception, le rendez-vous du dimanche soir. Je n’ai jamais aimé cette émission.

Quand on prend connaissance de ce qu’aujourd’hui Radio-Canada appelle de la culture, ça ressemble à du grand n’importe quoi.

Je sais bien que nous ne sommes plus à l’époque des grands rendez-vous télévisuels. Mais quand je me demande quoi faire le dimanche soir, j’aimerais bien trouver de riches contenus culturels sur le site de notre société d’État.

Au lieu de devoir aller flâner à travers la Belle époque.


Si vous êtes membre de Remarks.as, allez sur Discuss... Mes autres présences Web: Mastodon Catodon


admin