C'est comme une auto

Il y a 18 ans cette année, je décidais de vendre la voiture que j’avais et de m’abonner au service d’autopartage Communauto. Ce fut une des meilleures décisions de ma vie.

#Transports #TransportsEnCommun #Autobus #Automobiles #GES #Environnement #Quebec #Gouvernement #PolitiquesPubliques

On me souffle à l’oreille que ça coûterait quelque 9 000$/an posséder une voiture. J’en ai dépensé 10 fois moins l’an passé pour mes déplacements en voiture – assurance et permis de conduire compris – et en autobus.

Chaque fois que j’ai besoin de me rendre de chez moi à un autre endroit, j’examine les possibilités dans cet ordre:

1. La marche 2. Les transports en commun 3. L’autopartage

Quand j’en arrive à la troisième solution, c’est que vraiment les deux premières ne sont pas en mesure de combler mon besoin de déplacement. Je peux imaginer plein de situations où des gens voulant limiter leur déplacement en voiture en arriveraient à la même conclusion.

Malgré tout, il y a quelque chose qui cloche: le nombre de véhicules automobiles a augmenté 2,5 fois plus vite que la population entre 2001 et 2021.

Or, l’urgence d’agir atteint de nouveaux sommets.

En 2023, une sixième limite planétaire a été dépassée, les effets du changement climatique se sont fait sentir dans le monde entier et l’année a été la plus chaude jamais enregistrée au niveau mondial.

Difficile cependant de changer les habitudes liées au fait de se déplacer quand tout est pensé en faveur du déplacement automobile.

Pourtant, à moins d’être arrivé hier au Québec, vous savez que le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, Pierre Fitzgibbon, a dit en août dernier qu’il fallait réduire de moitié le nombre de voitures au Québec.

En réponse, Québec Science publie dans son dernier numéro un article de Raphaëlle Delorme intitulé Deux fois moins d’autos – Comment y arriver? dans lequel six pistes d’action sont proposées:

1. Redessiner la ville pour les piétons 2. Repenser le transport collectif 3. Tarifer les routes et le stationnement 4. Partager les véhicules 5. Encourager le vélo utilitaire 6. Favoriser les changements d’habitude

Toutes ces pistes sont très pertinentes, mais il faudra surtout qu’au gouvernement les bottines suivent les babines.

Entretemps l’autopartage, c’est comme une auto.


Si vous êtes membre de Remarks.as, allez sur Discuss... Mes autres présences Web: Mastodon Catodon


admin