Desjardins et l'économie sociale

Après avoir lu le texte de Jean-François Nadeau aujourd’hui, dans lequel il déplore que le Mouvement Desjardins s’éloigne indubitablement de sa base historique (La mer financière), j’ai voulu voir ce qu’il en est du rôle du plus grand groupe financier coopératif au Canada dans le développement de l’économie sociale au Québec.

#Économie #ÉconomieSociale #Desjardins

Si vous ne savez pas ce qu’est l’économie sociale, je vous recommande la définition qu’en propose le Chantier de l’économie sociale. En prime, vous y découvrirez la finance participative.

En plus du sociofinancement standard, les OBNL et les coopératives sont en mesure d’utiliser le financement participatif afin de lever des fonds via l’émission d’obligations communautaires ou de parts privilégiées.

Les entreprises reconnues comme étant des entreprises d’économie sociale fournissent de l’emploi à environ 220 000 personnes au Québec. Si on compare au 4 524 400 personnes en emploi selon l’Enquête sur la population active pour le Québec au mois de janvier 2024, c’est un peu moins de 5 % de l’ensemble de la main d’oeuvre québécoise.

On comprend que le volet financement des entreprises de Desjardins serait peu de chose s’il s’en tenait uniquement au financement des coopératives et autres formes d’entreprises d’économie sociale.

Mais on comprend aussi, en parcourant le Rapport de responsabilité sociale et coopérative 2022 de Desjardins, que le soutien au développement de l’économie sociale mobilise peu le Mouvement.

Certes, on peut lire dans ce rapport que Desjardins fournit des services financiers au OBNL:

Un total de 34 051 organismes à but non lucratif (OBNL) sont membres de Desjardins. Nous soutenons les entreprises d’économie sociale que sont les coopératives, les mutuelles et les organismes dont la mission est de répondre aux besoins de leurs membres ou de la communauté qui les accueille.

Mais outre ces quelques lignes, on n’apprend pas grand chose sur ce que représente l’économie sociale pour Desjardins.

Ni sur ce que fait le Mouvement pour que le secteur de l’économie sociale soit en croissance constante au Québec.

Selon les chiffres que j’ai consulté, il y a plus ou moins 200 000 entreprises au Québec. Les entreprises d’économie sociale sont pour leur part environ 13, 200. Bref, autour de 6,6 % du nombre total d’entreprises.

Il serait intéressant de savoir quel pourcentage des prêts aux entreprises chez Desjardins va aux entreprises d’économie sociale.

Ce que je crois deviner par contre, c’est que Desjardins s’engage minimalement dans le soutien à une économie basée sur des «entreprises d’économie sociale, exploitées par des associations, des coopératives et des mutuelles, [qui] contribuent au développement, à l’occupation et à la vitalité socioéconomique du Québec et de ses territoires» (Loi sur l'économie sociale).

Et ce n’est pas en diminuant le service aux membres que le Mouvement lance un signal contraire.


Si vous êtes membre de Remarks.as, allez sur Discuss... Mes autres présences Web: Mastodon Catodon


admin