Émission ConTempo du 20 décembre 2021 sur CKIA-FM 88.3

Veuillez noter que l’émision ConTempo fera relâche pendant le temps des Fêtes et sera de retour le 10 janvier. Je vous en souhaite de très joyeuses.

La première œuvre cette semaine a été écrite en 2005, dédiée à Ian Mitchell et son Ensemble Gemini par la compositrice Nicola Lefanu (1947). Intitulée Songs Without Words, elle fait partie de l’album For Clarinet and Strings (Label: METIER).

Un second ensemble interprète la prochaine pièce, l’ensemble new-yorkais Talea. Composée par Brian Buch (1984), l’œuvre Poems to Sing at Night No. 4 fait partie de son album Shifting sphères (Label: Centaur).

De la compositrice Russe Victoria Borisova-Ollas (1969) suit la pièce The Kingdom of Silence. Elle fait partir de l’album Angelus qui présente cinq de ses œuvres, un album sorti en 2020 (Label: BIS).

On enchaîne avec le compositeur Herbert Deutsch qui a sorti deux albums cette année dont Encounters: Jazz, Songs & Chamber Music (Label Ravello), d’où provient la pièce Woman in Darkness que je vous présente dans une interprétation de Deidre Kingsbury et du American Chamber Ensemble.

On poursuit avec une œuvre de la compositrice Dorothy Chang. Née aux États-Unis en 1970, elle vit présentement à Vancouver. Dans l’œuvre Lost and Found qu’on écoute, de l’album In The Key Of The World (Label: Chroma Disc), elle a incorporé des instruments propres à la musique de la Chine.

Le prochain compositeur dont on va entendre une œuvre, Ryo Noda, est né au Japon en 1948. Je vous présente de lui un solo pour saxophone interprété par Andreas van Zoelen, Dance Dance Dance qui fait partie de l’album Les yeux clos | Saxophone Music (Label DUX). 

On passe ensuite à une œuvre de la compositrice Kim Diehnelt (1963) qui est également chef d’orchestre. Intitulée Yarmouth Time, la pièce fait partie du tout nouvel album Moto Finale, dernier d’une série de sept albums de musique de chambre récente (Label: Navona).

Les pianistes Zeynep Ucbasaran, Sergio Gallo et Miguel Ángel Ortega Chavaldas interprètent par la suite une pièce de leur album The 3-Piano Project (Label: DIVINE ART), S’o esca vivo (si j’en échappe vivant) du compositeur Brésilien Edson S. Zampronha (1963). 

La dernière pièce que j’introduis provient de l’album Second Flight (Label: INNOVA). Composée par Annika Socolofsky (1990), interprétée par le saxophoniste Jonathan Hulting-Cohen et le pianiste Nicholas Shaneyfelt, l’œuvre s’intitule Rise.

Mais ce n’est pas fini, puisque les œuvres contemporaines suivantes vont se succéder, à compter de minuit sur nos ondes:

  • Eleanor Alberga, Thomas Bowes; Eleanor Alberga, The Wild Blue Yonder.
  • Zara Lawler, Paul Fadoul; Adam B Silverman Want It. Need It. Have It. 
  • Cikada Ensemble, Christian Eggen; Carola Bauckholt, Laufwerk.
  • D. J. Sparr, Dayton Phil Orch, Neal Gittleman; Michael Daugherty, Gee’s Bend II.
  • Jack Quartet; Zosha Di Castri, String Quartet No. 1.
  • Eighth Blackbird; Michael Gordon, The Light of the Dark.